VIEUX FARKA AU CLUB AFRICA : Une séduisante répétition avant la dédicace de ses œuvres

Le Club Africa Espace (CAE) de Bamako-Coura (derrière la Bourse du Travail) résonné vendredi dernier (8 février 2019) au rythme du blues, du rock, du reggae, du takamba et de la soul de Vieux Farka Touré. Et cela en prélude des dédicaces de ses œuvres annoncées du 22 mars au 12 avril 2019 au Club Africa et à l’Institut français du Mali.

Le Club Africa Espace (CAE) de Bamako-Coura (derrière la Bourse du Travail) résonné vendredi dernier (8 février 2019) au rythme du blues, du rock, du reggae, du takamba et de la soul de Vieux Farka Touré. Et cela en prélude des dédicaces de ses œuvres annoncées du 22 mars au 12 avril 2019 au Club Africa et à l’Institut français du Mali.

«Je suis le garçon depuis le début de sa carrière internationale. Je suis venu ce soir pour l’assurer qu’il est toujours sur la bonne voie.  Et je ne suis pas déçu parce que je trouve qu’il fait mieux que ce que nous attendions de lui» ! Ce témoignage est celui d’un monstre sacré du reggae, Koko Dembélé, qui a fait une apparition surprise au concert de Vieux Farka Touré. C’était vendredi dernier (8 février 2019)  au Club Africa de Bamako-Coura.

«Ali n’est plus ! Et même si je ne suis pas là demain, je suis rassuré que l’héritage est entre de bonnes mains… Ali a été un artiste magnifique, un homme généreux et ouvert. Il a apporté quelque chose à tous ceux qui l’ont approché parce que sa porte n’a jamais été fermée pour un conseil ou une collaboration», a ajouté Koko Dembélé. Le reggaeman a ensuite pris la guitare pour partager la scène avec son «fiston» et sublimer le public avec son titre fétiche : Rastaman ! Et les deux ont rivalisé de virtuosité à la guitare pour offrir au public respectable une version live époustouflante de cette chanson qui a confirmé l’immense talent d’Igofré Koko Dembélé. La dédicace de son dernier opus, «Tiéba», est annoncée pour bientôt en collaboration avec le Club Africa de Berthin Coulibaly.

Sa brève apparition de vendredi dernier fut un moment de délire dans une ambiance de folie car, pendant près de 3 heures d’horloge, Vieux et son groupe ont fait danser les mélomanes avec surtout des reprises des succès de son père comme «Diarabi», «Ladiabaga», «Amadraï»…

 Un show qui précède la série de spectacle prévus du 22 mars au 12 avril 2019 pour dédicacer ses œuvres au Club Africa et à l’Institut français du Mali. Il s’agit notamment de «Fondo» (Six Degrees Records, 2009), «The Secret» (Six Degrees Records, 2011), «Mon Pays» (Six Degrees Records, 2013) et Samba (Six Degrees Records, 2017).

Fils du célèbre Ali Farka Touré, Boureima «Vieux» Farka Touré est né en 1981 à Niafunké. Son premier, album Fondo, a figuré dans la sélection musicale de «The Wall Street Journal» et de «The Village Voice»

Et le jeune héritier avait a été invité à la cérémonie d’ouverture de la coupe du monde FIFA «Afrique du Sud 2010». Il a ainsi partagé la scène avec des célébrités comme Shakira, Alicia Keys et K’naan.

Dans ses œuvres, Vieux Farka Touré relie le blues aux cultures africaine et américaine, mêlant ainsi modernité et tradition.

Moussa Bolly

In the news
Load More