FORUM INTERNATIONAL SUR LE COTON : Aider le Mali à relever le défi de la transformation de son coton

Organisé par l’Association des jeunes pour la valorisation du coton (AJVC), le Forum international sur le coton est une initiative qui vise à promouvoir l’or blanc malien. La 2e édition, qui aura lieu du 07 au 09 mars 2019 à Bamako, entend servir de cadre pour relever le défi de la transformation du coton au Mali.

Organisé par l’Association des jeunes pour la valorisation du coton (AJVC), le Forum international sur le coton est une initiative qui vise à promouvoir l’or blanc malien. La 2e édition, qui aura lieu du 07 au 09 mars 2019 à Bamako, entend servir de cadre pour relever le défi de la transformation du coton au Mali.

‘’L’atteinte des objectifs de 800.000 tonnes de coton graine et la valeur ajoutée de 15 % de transformation locale’’ tel est le thème du forum international sur le coton qui se déroulera du 07 au 09 mars 2019 à Bamako. A travers cette initiative, l’association des jeunes pour la valorisation du coton entend poser les jalons de la promotion du coton malien. Un accent particulier sera ainsi mis sur la transformation qui demeure un défi à relever pour les agriculteurs Maliens. Il aura  au cours de ces trois jours de travaux, des expositions, des conférences débat, un forum sur la valorisation du coton, des show-rooms et les personnes qui se sont particulièrement distinguées dans la bataille pour la promotion du coton auront droit à des attestations et ou des prix de reconnaissance.

Le coton est un secteur clé de promotion de l’emploi jeune que les plus hautes autorités se sont fixé comme objectif principal du second quinquennat du président de la République Ibrahim Boubacar Keita. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles les acteurs du coton ont décidé de mettre un accent particulier sur la transformation sur place qui permettra également de créer beaucoup plus d’emplois et de faciliter les prix des produits qui dérivent du coton. A titre d’exemple, le coton graine qui se vend à 900 ou 1 000 f CFA revient aux maliens à 6 000 ou 7 000 f CFA. Une situation qui donne raison à un cotonculteur malien qui disait « nous exportons du travail et nous importons le chômage » pour démontrer la nécessité de transformer le coton chez nous ici au Mali. Et le coton nourrit actuellement 4 millions de maliens.

Pour ainsi réussir l’organisation de ce forum, l’AJVC mise sur un budget prévisionnel de 68 millions dont seulement 10 % ont été mobilisés. 

Oumar Alpha

In the news
Load More