CITOYENNETE ET SOLIDARITE POUR TOUS : Notre Dirpub, Moussa Bolly, récompensé d’un «Trophée d’or» par le Consortium pour la citoyenneté et la solidarité

Initiés par le Consortium pour la citoyenneté et la solidarité pour tous, les «Trophées d’or» ont été décernés lors d’une cérémonie symbolique le samedi 16 février 2019 au Radisson Blu hôtel de Bamako. Cette initiative vise à contribuer à la «valorisation des bonnes volontés méconnues». L’événement a enregistré la présence de nombreuses personnalités, notamment d’anciennes femmes ministres. Ainsi, dix huit bonnes volontés (dont votre humble serviteur) ont été récompensées pour leur engagement en faveur de leurs prochains, de leurs communautés voire de la société.

Initiés par le Consortium pour la citoyenneté et la solidarité pour tous, les «Trophées d’or» ont été décernés lors d’une cérémonie symbolique le samedi 16 février 2019 au Radisson Blu hôtel de Bamako. Cette initiative vise à contribuer à la «valorisation des bonnes volontés méconnues». L’événement a enregistré la présence de nombreuses personnalités, notamment d’anciennes femmes ministres. Ainsi, dix huit bonnes volontés (dont votre humble serviteur) ont été récompensées pour leur engagement en faveur de leurs prochains, de leurs communautés voire de la société.

«Manifester sa reconnaissance à ceux qui ont tout donné à la patrie ou à leurs prochains sans réserves ni vanité, donc en toute humilité» ! Telle est la motivation du «Consortium pour la citoyenneté et la solidarité pour tous» en initiant les «Trophées d’or». Il s’agit de ces femmes et hommes qui ne cessent d’œuvrer à ériger la dignité humaine en valeur dominante !

«Ces trophées visent à encourager toutes les initiatives entreprises pour affirmer et consolider le lien social indispensable à toute société désireuse d’ériger la dignité humaine en valeur dominante. Ces actions n’ont pas, selon nous, la notoriété méritée. C’est la raison pour laquelle le consortium et ses partenaires souhaitent contribuer à leur donner davantage de visibilité pour que leur dévouement et leur générosité fassent aussi des émules», a précisé Rokiatou Diakité Konaté, coordinatrice du comité d’organisation. Et elle n’a pas caché sa conviction que, «si chacun donne un peu de soi, peu de gens vont basculer dans la misère, dans l’exclusion et ne souffriraient pas de la stigmatisation».

En rappelant donc ces personnes «dévouées et généreuses» sous les projecteurs de l’actualité, le Consortium veut d’elles «un Miroir pour les générations présentes et futures». A l’image de cette Dame extraordinaire, une Maman exceptionnelle dont le savoir, le savoir-faire, le talent, le dévouement, la générosité… ont sauvé beaucoup de couples. Et cela, en ramenant dans ces foyers la paix, la cohésion, la stabilité, la joie de vivre, donc de l’amour. Il s’agit de Mme Diakité Adja Bani Kébé, ambassadrice de la paix universelle,  Chevalier de l’Ordre national du Mali, Maître artisane, conseillère conjugale promotrice du label «Secrets de femme». Elle a été élevée au statut de «Maman Nationale». Et cela d’autant plus qu’elle incarne à elle seule tout l’esprit de cette initiative du Consortium pour la citoyenneté et la solidarité.

D’ailleurs au nom de Mme Diallo Lalla Sy et de toutes les invitées d’honneur (Dédia Kattra Diallo, ancienne ministre du Travail, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mme Alwata Ichata Sahi, ancienne ministre de la Famille, de la Promotion de la Femme et de l’Enfant), Mme Maïga Sina Damba (ancienne ministre de la Famille, de la Promotion de la Femme et de l’Enfant) a rendu un vibrant hommage à la «Maman Nationale» émue aux larmes.

Elle a rappelé que Mme Diakité Adja Bani Kébé est «un monument vivant qui a consacré toute sa vie à la préservation des foyers, donc des familles».  Et d’ajouter, «depuis près de 50 ans, elle est engagée dans cette tâche tout en œuvrant à véhiculer la bonne image du Mali et à promouvoir les richesses artisanales et touristiques du Mali».

 Avant, c’est sa fille Mme Konaté Rokiatou Diakité dite Rose qui avait déclamé un poème en son honneur. «Humilité, dévouement, discrétion, générosité, disponibilité…» sont, entre autres, les qualités évoquées par les témoignages pour reconnaître le mérite de Mme Diakité Adja Bani.

Lors de la cérémonie Mme Konaté Rokiatou Diakité et son frère Mory Diakité ont animé un panel sur le livre «Réussir sa vie de couple». Un ouvrage qui a fait l’objet de deux éditions et dont 3 000 exemplaires ont été déjà vendus. Pour Mme Konaté, la co-auteure avec Adja Bani Kébé, ce livre est «un regard croisé de deux générations sur la vie de couple. Et nous avons été agréablement surpris de voir que ce sont les hommes qui ont le plus acheté l’œuvre. Sa parution a donc été une ouverture vers une nouvelle cible».

Dans la foulée, Rose a annoncé pour bientôt un second livre consacré cette fois-ci aux jeunes hommes. «Nous nous sommes rendus compte que les garçons ont aussi plus que jamais besoin d’aide. Jusque-là, les conseils ont été toujours focalisés sur les filles exhortées à la patience, à la persévérance, à la soumission. Mais, tu as beau être docile, si l’autre ne comprend rien aux valeurs du mariage, tes efforts ne serviront à rien». D’où la nécessité d’éduquer aussi les garçons pour sauver des ménages et des vies.

Abondant dans le même sens, Mme Alwata Ichata Sahi a exhorté la société à renouer avec les valeurs positives qui ont toujours été la charpente de la vie en société, de la vie en couple dans notre pays. «Accrochés aux réseaux sociaux et aux nouvelles technologies, nos enfants ne connaissent rien à nos valeurs essentielles. Les jeunes pensent que le mariage se limite à l’amour, à s’aimer. C’est pourquoi les unions se disloquent facilement car ni les maris ni leurs épouses ne sont préparés à faire réellement face à la vie en couple», a déploré l’ancienne Secrétaire exécutive de l’Organisation panafricaine des femmes (OPF) et ancienne ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille pendant la période intérimaire.

Les récipiendaires des «Trophées d’or», dont votre modeste serviteur, ont remercié le «Consortium pour la citoyenneté et la solidarité pour tous» pour cette reconnaissance qui est une marque de respect et d’estime. Ils ont accueilli leurs distinctions comme une motivation supplémentaire, une exhortation à persévérer sur cette voie de dévouement au prochain, à la communauté et à la patrie.

«Le Consortium pour la citoyenneté et la solidarité pour tous» est un regroupement de plus d’une dizaine d’associations œuvrant dans le domaine de la santé, l’éducation, le droit des personnes handicapée, le leadership féminin, l’économie solidaire,  la communication, la promotion des valeurs familiales et sociétales…

Moussa Bolly

In the news
Load More