Promotion de l’autonomisation des groupements de femmes :L’ANPE fait dont des Kits d’une valeur estimée à environ 35 millions de FCFA !

photo d'illustration

La Direction génération de L’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi (ANPE) a lancé le jeudi 29 juin  ses activités inscrites dans la Feuille de Route du ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle au titre de Bamako. C’était dans la cour de l’ANPE, sous la présidence de Maouloud Ben Khattra, ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle avec à ses côtés Ibrahim Ag Nock, Directeur Général et président du service public d’emploi de l’ANPE et des représentant de plusieurs structures partenaires. Au cours de cette cérémonie l’ANPE a remis des Kits d’une valeur estimée à environ 35 millions de FCFA à certaines associations féminines de Bamako.

En effet, à travers ce lancement l’ANPE vise à contribuer à la mise en œuvre de la Politique Nationale de l’Emploi à travers l’installation des femmes et des promoteurs d’entreprises dans les activités économiques durables ayant une valeur ajoutée en matière de création et de promotion d’emploi.

Pour l’occasion, Ibrahim Ag Nock, dira que l’ANPE joue sa partition dans la mise en œuvre de la feuille de route qui est aussi en allumage avec leur plan de travail et leur plan stratégique de développement, surtout au niveau de l’accompagnement, de la contribution à l’atteinte de l’indicateur clé de l’économie solidaire et sociale.

Les activités de formation, d’insertion, d’auto emploi, dit-il est un credo, un pas important de contribution à la création à la fois du revenu et de création d’emploi, contribuant à la croissance économique et sociale.

Parlant des kits, il dira qu’ils sont de cinq catégories, estimées à une valeur de 35 millions qui contribueront à la création et la consolidation de 250 emplois directs. Les kits, dit-il, ont été remis à plusieurs associations de femmes dont,  Mousso Dèmè Ton de la CI de Bamako, Femmes/Bagadadji de la CII, Safounéni de la CIII, Benkola des Femmes de la CIV, Femmes battantes de la CV  ainsi que les Femmes Action Epanouissement de la CVI.

De même, il cité d’autres associations bénéficiaires, dont celles des femmes Siguida Tabolognouma de N’tabakoro, les Femmes Migrations  Développement de la Cité UNICEF, « Arabany Ton », des Femmes d’Hamdallaye et les  femmes transformatrices de lait de Lafiabougou.

« Toutes ces actions ont été concrétisées à la suite des demandes par ces différentes associations et demandeurs d’emploi et qui ont tous saisi l’ANPE pour leur accompagnement par rapport à la concrétisation de leurs projets » a-t-il précisé.

Quant au ministre de l’Emploi et la Formation Professionnelle, il dira que la feuille de route est la somme d’une centaine d’activités allant de l’emploi rural, à la formation-insertion, en passant par l’emploi féminin à travers des activités génératrices de revenus.

« L’un des nombreux défis auxquels notre économie est confrontée est la transformation de nos produits agricoles » a déclaré le ministre Maouloud Ben Kattra. Et d’ajouter : « Et si nous parvenons à transformer notre agriculture, nous aurions créé de la richesse pour les agriculteurs ruraux, dont la majorité sont vous les femmes et nous aurions fait un grand pas vers votre autonomisation économique que vous recherchez tant » a précisé le ministre Ben Kattra.

Après avoir souligné que les femmes produisent 80% des ressources alimentaires du continent avec un taux de 15% à la terre, le ministre Ben Kattra dira que le gouvernement conscient du potentiel des femmes, ne ménagera aucun effort pour les encourager et les assister.

Par Maïmouna Sidibé

In the news
Load More