Pourquoi l’accréditation de Anthony FOUCHARD, correspondant de RFI au Mali a été suspendue ?

Le poste des forces armées maliennes et de sécurité de Ménaka (garde nationale) a été attaqué ce matin du dimanche 28 janvier par des présumés terroristes.
Bilan: quatre (4) gardes maliens tués.

Selon un Tweet de l’armée, il s’agit de l’attaque du poste par un Kamikaze qui a déclenché une ceinture explosive aux abords du poste des Fama faisant malheureusement 4 morts parmi les gardes.

Cette attaque terroriste fait suite à celles survenues vendredi à Boni ayant fait 26 morts (civils) et à Soumpi le samedi ayant fait 14 morts (soldats).
Commentant cette attaque terroriste, qui a couté la vie à quatre (4) soldats maliens, sur son fil Twitter, M. Anthony Fouchard, correspond de RFI au Mali écrit ceci :

« Véhicule suicide contre Barkhane, kamikaze contre Fama, ça prend une tournure sympathique ici.. »

La langue de Molière n’étant pas la nôtre, certaines de ses subtilités peuvent nous échapper ! Mais parler de « tournure sympathique » face à des pertes en vies humaines, tranche avec la liberté d’expression et ne peut être acceptable.

Quelque soit l’angle sous lequel on le prend, le pays dans lequel il survient, un attentat terroriste n’a jamais pris une «tournure sympathique».

Aussi, le recours à la dérision et au sarcasme face à une telle tragédie qui frappe nos forces armées et de sécurité et endeuille l’ensemble de la nation malienne dans un contexte quasi quotidien d’attaques terroristes aussi meurtrières les unes que les autres, constitue une provocation outrancière qui sape le moral de nos troupes et une insulte à l’endroit du vaillant peuple du Mali.

Tirant toute les conséquences de cette provocation et de cette insulte inacceptable, le Ministre de l’Economie numérique et de la communication a décidé de suspendre l’accréditation accordée à M. Anthony Fouchard jusqu’à nouvel ordre.

In the news
Load More