Pour une élection crédible et apaisée au Mali :Le Conseil National de la Société Civile s’engage !

Conformément aux recommandations de son atelier élargi à d’autres structures partenaires tenu les 25, 26 et 27 juin, le Conseil National de la Société Civile a organisé une conférence de presse, le vendredi 29 juillet dans la salle de conférence du Mémorial Modibo Keïta pour afficher sa ferme volonté de contribuer à la réussite des élections crédibles et apaisées au Mali.  Cette conférence de presse a été animée principalement par le président du Conseil National de la Société Civile, Boureïma Allaye Touré.En effet, cette décision de s’engager à la réussite des élections crédibles et apaisées au Mali est le fruit d’une longue réflexion menée autour d’un atelier élargi à l’ensemble des partenaires du conseil national de la société civile. Les sujets de discussions ont porté sur la situation sécuritaire, politique et sociale au Mali.

Selon Boureima Allaye Touré, au cours de cet atelier l’une des préoccupations des participants était la poursuite du processus de préparation d’une élection alors qu’une bonne partie des populations ne jouissent pas de manière entière de leurs droits de circuler, de s’exprimer, d’exercer leur droit de vote en toute quiétude.

Une autre inquiétude non moins importante, soulignée par le président Touré, qui a fait l’objet de réflexion au cours de cet atelier aura été, la faisabilité de la campagne électorale par les candidats et leurs équipes dans les zones d’insécurité. « C’est fort de toutes ces inquiétudes et conscient du fait que tous les Maliens doivent apporter leur soutien à la réussite de cette élection extrêmement importante pour la stabilité du Mali, que le Conseil Nationale de la Société Civile s’engage » a-t-il déclaré.

Pour la matérialisation de cet engagement, il dira que le conseil mettra en place un comité d’observation et d’alerte sur l’ensemble du territoire national durant tout le processus électoral avec impartialité. De même, dit-il, le comité mettra en place un comité de médiation sociale.

Selon lui, le conseil mettra également l’accent sur la sensibilisation à travers l’invitation de tous les candidats à la diffusion de leurs programmes électoraux avec les organisations de la société civile sur tout le territoire national.

« Nous allons aussi inviter les candidats à prioriser le processus de gestion des contentieux électoraux par la voie légale et à s’abstenir de tout comportement pouvant aboutir à des conflits post électoraux » a-t-il déclaré.

Toujours au chapitre de la sensibilisation, il dira que le conseil s’attèlera à sensibiliser respectivement, les citoyens pour une organisation transparente, sécurisée et apaisée des élections ainsi que les médias à assurer leur responsabilité dans le respect de l’éthique et de la déontologie de la profession pour apaiser le climat social.

A cet, en marge des activités de sensibilisation seront organisés des ateliers de formation pour renforcer les capacités des organisations de la société civile sur le processus électoral afin de mieux informer les citoyens sur leurs droits civiques. « L’accent sera mis sur l’intensification du plaidoyer auprès des autorités pour que les Maliens de la diaspora soient recensés de manière effective et exhaustive et aient accès aux documents administratifs partout où ils se trouvent » a-t-il déclaré.

Par Mariam SISSOKO

In the news
Load More