Mali: une Loi d’entente nationale est attendue

SEM Ibrahim Boubacar Keita, Président de la Republique du Mali

Le président IBK veut faire une loi sur l’entente nationale. Il l’a fait savoir dans son discours de nouvel An. IBK a mis un accent particulier sur la tenue de la Conférence d’Entente Nationale (CEN), qui s’est tenue en mars-avril de l’année 2017. Cette conférence, aux dires d’IBK, a posé le juste diagnostic sur la situation du Mali et proposé des solutions idoines. C’est ainsi que la Charte pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale, issue des conclusions de la CEN, reconnaît les causes profondes des crises qui ont ébranlé la République du Mali tout au long de son histoire. Partant de ce constat, elle dégage des mesures pour consolider la paix, reconstruire l’unité nationale et conforter la réconciliation nationale. «Concernant le dernier point, la Charte propose des mesures spéciales de cessation de poursuite ou d’amnistie en faveur de certains acteurs de la rébellion armée de 2012. Suivant ces recommandations, je ferai initier dans les semaines qui viennent un projet de loi sur l’Entente nationale.

en effet, ce texte proposera notamment :

-l’exonération de poursuites de tous ceux impliqués dans une rébellion armée, mais qui n’ont pas de sang sur les mains ;-des mesures d’apaisement après l’accélération des procédures en cours et les réparations accordées aux victimes reconnues ;-un programme de réinsertion pour tous ceux qui déposeront les armes et s’engageront publiquement à renoncer à la violence», promet IBK.

Source : Le Reporter

 

In the news
Load More