Le délit très flagrant de partialité de la MINUSMA dans le débat politique #malien à travers sa Radio Mikado FM

Le traitement de l’information sur les ondes de MIKADO FM, laisse désormais à désirer. Depuis un certains temps, les critiques à peines voilées et le dénigrement des Forces Armées Maliennes (FAMa), par une propagandes maladroites des forces Sénégalaises, ont fini par convaincre que cette radio Onusienne a désormais une ligne politique. Pis, le recrutement, en tant que consultant politique pour les prochaines échéances électorales présidentielles, d’un activiste économique frustré, aura fini par convaincre les plus sceptique de la Twittosphère malienne.En effet, les suspicions autour de l’adoption d’une ligne politique des organismes de l’ONU au Mali, vont grandissant, comme le témoigne ce Tweet de @OCisse691, qui a été relayé sur Twitter, avec un échos retentissant sur facebook.


Mais avant, c’est à dire le 3 mai 2018, ce tweet, ce même utilisateur s’était offusqué du choix porté sur l’Économiste, Etienne Fakaba Sissoko, au détriment de plusieurs politologues de renom que compte le Mali en général avec une forte concentration à Bamako, où se trouve les studios de la Radio MIKADO FM de la MInusma !


Est-il nécessaire de rappeler que le docteur en économie, Etienne Fakaba Sissoko, qui encore récemment étaient au cœur d’un gros scandale sexuel est tout sauf impartial ? Acteur d’un mouvement de déstabilisation de la République, qui appelait ouvertement à un changement de gouvernance par la force, le désormais anarchiste Etienne Fakaba Sissoko, est très proche de l’opposition malienne et ne saurait être impartial dans le traitement de l’information électoral. Ces prises de positions sur le plateau de Africable Télévision, illustrent bien déjà le personnage.

La Radio de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) devrait éviter de commettre l’irréparable.

In the news
Load More