Le coup de théâtres des députés de l’opposition lors du renouvellement du Bureau de la Commission mines de l’Assemblée nationale

Les élus de la nation ont procédé, le lundi 9 octobre 2017, au renouvèlement  des bureaux des Commissions de l’Assemblée nationale du Mali, lors de la  session parlementaire. Pendant cette activité annuelle, les députés  du groupe parlementaire(VRD) ne se sont pas entendus sur le renouvellement du bureau de la commission Mines. La nomination du président du bureau de la commission mines a divisé les membres de ce groupe parlementaire. Selon notre source, la pomme de discorde serait entre l’URD et les Fare Anka Wuli. L’URD a refusé de céder la Présidence de cette  Commission  au FARE Anka Wuli. Désormais, c’est la méfiance qui s’est installé entre l’URD et les Fare qui, n’ont pas voulu intégrer le Cabinet du chef de file de l’opposition Soumaila Cissé. Les députés du groupe VRD  ne semblent plus souffler dans la même trompette. L’honorable Alkaidy Mamoudou  Touré, député élu à Diré et membre du groupe parlementaire VRD a exprimé son mécontentement quant au choix de l’honorable Bakary Fomba, député de l’URD à la tête de la commission mines. Pour lui, ce poste revient normalement au représentant des Fare Anka wuli, en la personne de l’honorable Bakary Woyo Doumbia. «Nous avons décidé de renouveler ce bureau par séance tournante pour que les uns ne se sentent pas frustrer pour n’avoir pas eu de poste à l’Assemblée nationale. Et cette fois-ci, nous avons voulu  confier la présidence du bureau au représentant des Fare Anka wuli, Honorable Bakary Woyo Doumbia. Mais les commissaires de la commission ont voté en  faveur de Bakary Fomba, au lieu de laisser les membres  du groupe, choisir », s’est-t-il indigné. A en croire, le député de Diré, cela est précédant fâcheux  car le consensus a été violé  par les commissaires sous prétexte qu’il ne fallait pas déranger la commission. « Je ne suis pas d’accord avec cela. Je crois qu’on devrait respecter les principes. D’autant plus que c’est une liste consensuelle et nous avons opté pour cette liste et nous devrions la voter. Donc, les commissaires ne devraient pas s’opposer à ce choix  sous prétexte qu’ils avaient des affinités avec Bakary Fomba », a-t-il martelé. Regardez sa réaction ! La même  source a nous révélé  que cette méfiance ne date pas d’aujourd’hui. En effet, Modibo Sidibé, président des FARE aurait giflé en 2001 Soumaila Cissé, Président de l’URD qui occupait à l’époque le poste du Ministre de l’équipement dans le Gouvernement Mandé Sidibé pour avoir manqué de respect au Premier Ministre de l’époque, non moins frère ainé de Modibo Sidibé. Interrogé sur la question par notre reporter, l´honorable Bakary Fomba répondit ne pas être au courant du mécontent du mécontentement de certains députés, a propos de la violation des principes de consensus établis. Le député de l´URD s´expliqua sans convaincre: regardez, écoutez ! Désormais, l’espoir s’estompe et la méfiance  s’installe. Bonjour la Cacophonie au sein de groupe parlementaire de l’opposition. Moussa Mallé SISSOKO

In the news
Load More