LA HAC ET LA LIBERTÉ DE LA PRESSE : Oui à la liberté d’expression, mais dans le respect des textes

La Haute autorité de la communication (HAC) n’est pas restée en marge de la journée internationale de la liberté de la presse et de la semaine nationale dédiée à cet effet. Elle a tenu à partager avec les hommes de médias les grands chantiers ouverts à son niveau et prône la liberté d’expression dans le respect des textes en vigueur.

C’est par une rencontre riche en couleurs, le vendredi 4 mai à la Maison de la presse, que les responsables de la HAC ont célébré la liberté de la presse. Selon le président de la HAC, Fodié Touré, le professionnalisme de la presse est le souhait de la HAC, surtout en cette veille des élections.

Il affirme partager le thème retenu pour cette édition : ‘’la responsabilité de la presse pour des élections apaisées dans un contexte de crise’’.

Dans son intervention, Fodié Touré estime qu’aujourd’hui, le fondement juridique de la mission de régulation de la HAC est constitué d’une vingtaine de textes, dont seize ont été élaborés et adoptés depuis l’installation de son équipe.

Le Président soutient que c’est conformément à ces textes que la mission de régulation de la HAC a effectivement commencé sur le terrain en 2017. En termes d’activités, il cite la mise en ordre de l’espace médiatique audiovisuel; la poursuite de l’amélioration du cadre législatif et règlementaire ; le renforcement des capacités de la HAC ; la formation des acteurs des medias ; le renforcement des rapports entre la HAC, ses collaborateurs nationaux et les partenaires techniques et financiers.

Il poursuit en ajoutant que la mise en ordre de l’espace médiatique audiovisuel a porté essentiellement sur l’assainissement du secteur de l’audiovisuel qui a été marqué en fin du premier trimestre par la fermeture de plus d’une cinquantaine de radios privées qui émettaient sans autorisation. Aussi, le lancement, le 13 juin, de la procédure de la mise en conformité des services privés de communication audiovisuelle avec le nouveau cadre législatif et réglementaire.

En parlant de la mise en ordre de l’espace médiatique, Fodié Touré ajoute aussi le lancement de quatre appels à candidatures à savoir : un appel à candidature pour l’établissement et l’exploitation de cinquante six radios privées réparties sur toute l’étendue du territoire ; de deux appels à candidature pour l’établissement et l’exploitation de sociétés privées de diffusion de services audiovisuels ; d’un appel à candidature pour l’établissement et l’exploitation de télévisions privées. A ses dires, les résultats de ces appels à candidature ont conduit respectivement à l’autorisation de trente sept radios sur toute l’étendue du territoire et de huit chaînes de télévisions privées dans la zone de service du district de Bamako.

Il déclare ensuite que suite à ce travail, les dispositions ont été prises pour qu’aucun service privé de communication audiovisuelle (radio, télévision, société de diffusion et de distribution de programmes) n’émette et ne diffuse plus au Mali sans autorisation préalable de la HAC. Dans le cadre des élections, le président Touré annonce que son institution a élaboré un code de bonne conduite des medias en période électorale partagé avec les acteurs du domaine. La dernière mouture du code sera transmise aux associations professionnelles des medias pour leurs ultimes observations, dit-il. Aussi, la HAC a-t-elle inscrit dans son programme de travail de l’année 2018 six activités majeures qui sont : le lancement au cours du deuxième semestre de deux appels à candidature pour l’établissement et l’exploitation de radios et de télévisions privées à Bamako et dans les régions. Ces appels seront consécutifs à un état des lieux. Ils seront aussi fonctions des besoins exprimés et de la disponibilité des fréquences, la régulation de la presse écrite, la dotation de la HAC d’un centre de monitoring des medias, la poursuite de l’amélioration du cadre législatif et réglementaire de la mission de la HAC par la relecture de l’élaboration de textes, la mission de la HAC par la relecture et l’élaboration de textes, le renforcement des relations avec les partenaires techniques et financiers.

Sanata GOITA ( stagiaire)

In the news
Load More