JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA DOUANE : La douane doit générer la bagatelle de 689,1 milliards F CFA en 2019

La Journée internationale de la douane a été célébrée le samedi 26 janvier 2019 à la direction générale des douanes. Les nouvelles technologies ont été placées au cœur de la stratégie pour permettre une circulation fluide et rapide des personnes et des biens. Toute chose qui doit aussi permettre aux gabelous de renflouer les caisses du trésor public.

A l’instar des organisations douanières du monde, la douane malienne a célébré le 26 janvier dernier la journée internationale de la Douane dans les locaux de sa direction générale, sise à Faladié. Le thème retenu cette année par l’Organisation mondiale des douanes (OMD) est «le mouvement transfrontalier fluide et rapide des marchandises, des personnes et des moyens de transport».

Pour arriver à cette finalité, la douane malienne place les nouvelles technologies au cœur de sa stratégie pour favoriser une circulation fluide et rapide des personnes et des biens. Et cela conformément à la vision de l’OMD dont l’objectif est de reconfigurer le système douanier pour plus de fluidité et de rapidité a l’aide d’un processus informatique automatisé. Pour l’OMD, la technologie doit être le moteur du système douanier.

Le Directeur général de la douane, Mahamet Doucara, a appelé ses collègues à se pencher sur cette nouvelle stratégie pour plus de performance dans leur  travail. La douane malienne travaille depuis quelques années sur un système Smart avec des pratiques pertinentes et une gestion plus efficace et cohérente des frontières.

L’informatisation du système douanier permettra aussi de lutter contre la corruption. Les différents bureaux frontaliers de la douane travaillent dans une synergie d’action. Dans le cadre d’une coopération transfrontalière, la douane malienne travaille avec les pays voisins frontaliers dont la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, la Guinée Conakry…

Pour cette nouvelle année 2019, le budget attendu est de 689,1 milliards  f Cfa. Le représentant du ministre de l’Economie et des Finances, Modibo Maïga, a appelé les douaniers à protéger l’économie nationale et à imaginer une stratégie qui facilitera la libre circulation des biens et des personnes.

«La nation attend de vous, un don de soi et un engagement sans faille ; mon département compte sur le sens élevé de chacun de vous», a expliqué Modibo Maïga.  Le représentant du ministre de l’Economie et des Finances a enfin réaffirmé l’engagement du département à accompagner la Douane dans sa mission.

Plusieurs certificats de reconnaissance ont été remis à des agents de la douane et des partenaires dont le Conseil malien des chargeurs (CMC) honoré à travers son président, Babalaye Daou !

Oumar Alpha

In the news
Load More