Institut Ophtalmologie Tropical de l’Afrique (CHU-IOTA) : Pr Fatoumata Sylla, la 1ère et seule femme agrégée en ophtalmologie !


Le conseil d’administration du Centre Hospitalier Universitaire de l’Institut Ophtalmologie Tropical de l’Afrique (CHU-IOTA), a tenu les travaux de sa 25ème session ordinaire le jeudi 13 décembre dans la salle de conférence de sa Direction Générale. L’ouverture des travaux était présidé par, Lassana Sylvestre Diarra, PCA avec à ses côtés le Directeur général du CHU-IOTA, le Colonel Major Mamadou Sory Dembélé.
Considéré comme une référence en Afrique de l’Ouest, le CHU-IOTA, vient une fois de plus de prouver ses soucis quant à l’amélioration des soins offerts à ses patients. Cela, à travers le renforcement de capacités de son personnel.
En effet, ils sont deux à avoir décroché en novembre dernier leur diplôme du concours d’agrégation. Il s’agit, du Pr Aladji Dembélé et Pr Fatoumata Sylla, ophtalmologistes. Cette dernière est d’ailleurs la 1ère agrégée de cette spécialité au Mali. Cette information a été donnée par le Directeur général du CHU-IOTA, dans son discours d’ouverture. « Suite à votre réussite au concours d’agrégation en novembre 2018, recevez ici, Pr Fatoumata Sylla, ophtalmologiste et Pr Aladji Dembélé, Anesthésiste, les félicitations d’encouragement de tout le personnel du CHU-IOTA » a déclaré le directeur Dembélé.
Les actions fortes envisagées en 2019 par le CHU-IOTA
Selon le Colonel-Major Dembélé, le projet de budget 2019 du CHU-IOTA est équilibré en recettes et en dépenses à 1 868 507 180 FCFA. L’exécution efficiente de ce budget, dit-il, permettra au CHU-IOTA d’atteindre les objectifs d’élévation du niveau de la qualité des soins et du recouvrement des coûts.
Cependant, poursuit le Dg Dembélé, une analyse du niveau des subventions de l’Etat, indique à l’Institut un accroissement des retranchements de budget-année après année. « A titre d’exemple le CHU a enregistré les retenus suivantes : 136 612 000FCFA en 2017 et 267 772 000 en 2018 » a-t-il illustré, tout en soulignant que cette situation leur insiste à l’intensification des initiatives pour garantir un recouvrement efficace des recettes internes.
Parlant des activités de l’année 2019, il a soutenu avec conviction que le CHU-IOTA initiera des actions de diversification des activités de laboratoire, la dynamisation de la pharmacie hospitalière, les consultations personnalisées conformément aux dispositions de la loi hospitalière, la poursuite de l’informatisation des services, la réduction des actes et services, le renforcement des compétences des ressources humaines, l’intensification du plaidoyer auprès des partenaires techniques et financiers.
Par ailleurs, Il a annoncé, qu’il a été confié au Mali par la Société africaine francophone d’ophtalmologie, l’organisation de son prochain congrès en décembre 2019 à Bamako. « Le CHU –IOTA membre actif de la société malienne d’ophtalmologie (SOMAO) développera une contribution de taille pour la réussite de l’évènement » a -t-il promis.

Par Moïse Keïta



In the news
Load More