IBK à propos de 57ans de l’Armée malienne : « vous êtes mon outil de décision et chaque jour je dis ma fierté de vous, de vos performances, de vos soucis de qualification… »

Depuis son accession à la magistrature suprême, le président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA s’est fait remarqué son engagement et sa ferme de volonté de refonder l’armée malienne afin qu’elle soit à la hauteur de sa mission régalienne et répondre effacement à toute sorte de menace.

C’est engagement du Président KEITA qui a permis aujourd’hui une montée en puissance des FAMas, la restauration de la paix demeure, certes, mais force de reconnaitre que les conditions de travail et de vie de nos militaires se sont améliorées. L’augmentation des primes des militaires et l’acquisition de nouveaux aéronefs… en sont une parfaite illustration. A ce sujet, il a renouvelé sa détermination de réarmer le moral de nos forces de défense et de sécurité et de les mettre en phase avec les exigences du temps et les impératifs politiques, économiques et sécuritaires du pays. Cette volonté politique du Chef Suprême des armées se traduit par de grandes mutations au sein de nos forces armées et de sécurité.

Il s’agit notamment de l’équipement des troupes et leur réarmement moral, la  réorganisation de la chaine de commandement, la mise en condition et préparation opérationnelle des troupes, le renforcement des effectifs, l’amélioration des conditions de vie et de travail des militaires et de leurs familles.

« Ces mutations visent à moderniser notre outil de défense, à créer les conditions les meilleures de son plein épanouissement et du renforcement continu de ses capacités, à renforcer la cohésion et la discipline au sein des Forces Armées et de Sécurité », a-t-il déclaré lors de son adresse à la Nation à l’occasion du 57ème anniversaire de l’armée malienne.

Lors de la place d’armes à Kati au Camp Soundjata Keita dans le cadre de la Célébration du 57 anniversaire de l’armée malienne, Le Président de la République a indiqué que Mali   est confronté  une menace qui est devenue  universelle. Mais cette menace revêtait une dimension singulière dans notre pays en raison de l’espace et du contexte.

« Toutes ces forces négatives qui ont été mises en mal dans l’Est européen, dans le Moyen-Orient sont en train de refluer vers nous et hélas, avec ce que l’on sait de la situation de la Libye, nous sommes payés pour être sur nos gardes. Les présidents de la région ont eu l’intelligence politique et tactique de mutualiser leurs forces désormais dans un ensemble appelé G 5 Sahel. Ce G5 Sahel a un volet militaire et sécuritaire de protection de nos espaces. Le volet développement du G 5 Sahel qui est l’Alliance du Sahel est un concept qui est aujourd’hui considéré comme très pertinent et où se déploient aussi des efforts vigoureux de nos partenaires. Le Mali a eu l’honneur insigne et redoutable de s’en voir confier la présidence en exercice et surtout d’être le Commandant suprême de cette force conjointe, en la personne du Général de division Didier Dako. Il a promis que notre pays sera à la hauteur des attentes placées en lui. Je crois que tout cela fait qu’aujourd’hui, les nouvelles missions de l’Armée malienne sont rigoureuses, ardentes, mais nous n’avons aucun doute que nos forces armées, nos FAMA seront à la hauteur. Tout chef d’Etat a comme outil de décision les forces armées. Donc l’Armée du Mali, vous êtes mon outil de décision et chaque jour je dis ma fierté de vous, de vos performances, de vos soucis de qualification… Aujourd’hui l’Armée malienne n’est plus en situation de gérer la paix, elle gère une situation volatile qui suppose que nous soyons toujours prêts à y faire face, quoi qu’il advienne », a confié IBK, au notre micro juste après le traditionnel défilé militaire.

Moussa Mallé SISSOKO

In the news
Load More