FAKE NEWS : Aucun pays africain n’atteint encore 9% de taux de croissance

A l’occasion de la présentation de ses vœux à ses militants, le samedi 12 janvier, le président du parti Union pour la République et la démocratie, Soumaïla Cissé, a déclaré que le régime d’IBK ne doit pas se réjouir des 5% de taux de croissance atteint par le Mali. Selon lui, ce résultat est loin d’être une prouesse quand on sait que des pays de la sous-région affichent des taux bien plus supérieurs. « Quand les voisins affichent un taux de croissance de 8 à 9%, nous nous glorifions d’un pénible 5% ! », a ainsi critiqué Soumaïla Cissé. Sauf que la déclaration du président de l’URD et chef de file de l’opposition comporte des contrevérités. En effet, il ressort de nos investigations qu’aucun pays africain n’a jusque-là atteint 9% de taux de croissance. Selon un rapport de 2018 de la Banque mondiale, le Ghana a la plus forte croissance économique en Afrique, avec 8,3%. Il est suivi de l’Ethiopie avec 8,2%. Ces deux pays sont talonnés par la Côte d’Ivoire avec 7,2%. Le Rwanda ferme la liste des Top 10 des pays africains de forte croissance économique avec 5,9%.

In the news
Load More