Attribution des logements sociaux: Des problèmes techniques bloquent le processus

Crédit photo © Boub's SIDIBÉ - Logements sociaux du régime Ibrahim Boubacar Keita à Yirimadio

Les demandeurs de logements sociaux sont impatients et mêmes un peu agacés du retard considérable qu’accuse l’attribution des clés. En réalité, des problèmes techniques plombent les opérations.

« Nous sommes aussi pressés que les demandeurs que le processus prenne fin », confie Issa Guindo, président de la commission d’attribution. Selon lui, sur le plan administratif tut va pour le mieux, tout le blocage réside sur le terrain. Il évoque deux raisons principales au blocage. Le premier, estime-t-il, est relatif à l’adressage des maisons. Mais ce problème connait un début de résolution, car les travaux ont été confié à la Commission technique d’appui aux collectivités (CTAC). Ces travaux commencés en depuis la semaine dernière, dureront maximum deux mois. Cependant, il indique que même si l’adressage termine, il va falloir régler le problème le plus important à savoir le déguerpissement des constructions anarchiques des voies d’accès aux logements dans la zone de Tabakoro. Sur ce plan, le président explique que le ministre est formel et se veut intransigeant sur cet aspect. « Tout est fin prêt pour démolir ces constructions anarchiques. Sans quoi, il ne saurait y avoir d’attribution, car les travaux de voirie et de réseaux divers doivent passer par là. La Somagep ne peut pas faire ses installations. », affirme-t-il.

Issa Guindo soutient qu’il n’est pas question de loger les gens dans le risque. Sur ce sujet, ils sont en phase avec le ministre de tutelle. Il s’agit pour eux, de loger les gens dans le minimum de confort. « Je ne peux attribuer des maisons inhabitables et le ministre est d’avis avec nous sur cela.», ajoute le président.

Partant, il se veut rassurant qu’aucune liste n’a été remis au ministre, contrairement à ce qui se raconte. Aussi, concernant les cautions bancaires, Issa Guindo affirme que même un rond des montants n’a été touché. Il demande aux demandeurs de vérifier leurs dépôts sur leurs comptes. Regrettant, le retard accusé dans le processus, il demande l’accompagnement et la compréhension de tous. Il réitère leur ferme volonté de tout mettre en œuvre pour remettre les clés les meilleurs délais.

Harber MAIGA

In the news
Load More