A minuit: Il n’y a aucun coup de feu à Banjul et Abdoul Aziz de Mauritanie semble avoir sauvé la Gambie

Une demie heure après la fin de l’ultimatum adressé à Yahya Jammeh pour quitter le pouvoir, le président sortant de Gambie est encore maitre de Banjul.

Au moment nous mettons en ligne, aucun coup de feu n’a été tiré en Gambie. Le médiateur de dernière minute, le président mauritanien, Abdoul Aziz, semble avoir réussi à dégeler la crise.

Après Banjul où il passé la soirée, le président mauritanien est arrivé vers 23 heures à Dakar. Et au moment où nous mettons en ligne, il discute avec le président sénégalais, Macky Sall, dans les salons d’honneur de l’aéroport international Léopold Sédar Senghor pour rendre compte du contenu de sa discussion avec Yahya Jammeh.

Tout porte à croire que Yahya Jammeh a fini par entendre raison et semble décidé à quitter le pouvoir. Aux dernières nouvelles, seul le Sénégal pourrait envoyer ses soldats accompagnés de quelques militaires nigérians pour accompagner Adama Barrow.

Comme Kewoulo.info l’écrivait en exclusivité, l’armée gambienne, par la voix de son chef d’Eta major, a lâché Yahya Jammeh. A défaut de l’arrêter, elle a clairement déclaré qu’elle ne combattrait pas pour Yahya Jammeh. Pour les militaires, cette crise est juste politique et en conséquence les militaires gambiens sont la pour protéger le peuple de Gambie.

Aux dernières nouvelles, le président Adama Barrow vient de rejoindre les présidents sénégalais et mauritanien dans le pavillon présidentiel du salon d’honneur de l’aéroport de Dakar. Et, pour montrer qu’ils sont des frères, les 3 président sont en train de discuter en Oulof, langue que tous les 3 président comprennent parfaitement.

 

SOURCE: kewoulo.info

In the news
Load More