3 soldats tués à Dogofri

Le jeudi 19 janvier 2017, l’armée malienne a été attaquée sur la route Niono-Dogofri. Bilan côté des Fama : 3 morts, 3 blessés, un véhicule détruit par une explosion de mine, 2 véhicules emportés. L’attaque a eu lieu au niveau d’une carrière sur la route en construction. Les assaillants ont tendu une embuscade avant d’ouvrir le feu sur le convoi escorté par les Fama. Parce que ce sont les militaires maliens qui sécurisent la zone, afin de permettre la sécurité tout le long du chantier. L’armée malienne a riposté pour limiter les dégâts, un renfort est même venu de Ségou. Les premiers blessés ont été acheminés de Dogofri à Ségou en passant par Niono. Malgré cette attaque, les militaires maliens continuent leur travail, avec des ratissages et des déminages dans la zone de Ségou. Le poste du Gatia à Erharzigui (Tinassako) a été attaqué le samedi 21 janvier 2017  matin à 04h par la CMA. Bilan : 14 morts. Pourtant, il y a un ennemi commun qui s’est manifesté dangereusement le 18 janvier 2017. La mission qui a attaqué le poste tôt le samedi matin est rentrée dans l’après-midi à Kidal où elle sera sécurisée par Barkhane et la Minusma. Comme si de rien n’était.

In the news
Load More